Activité physique et Sport

 

L’activité physique et le sport sont essentiels dans le développement physique et psychique de l’enfant. Ce sont des moments où le jeune apprend à découvrir ses capacités physiques, il améliore sa coordination, son équilibre et travaille activement à sa minéralisation osseuse. L’activité physique et le sport fortifient sa masse musculaire permettant ainsi de soutenir ses articulations.

Bouger permet également de travailler son endurance et de maintenir une courbe de poids dans la norme. Lors de sports d’équipe ou d’activités physiques de groupe, le jeune a l’occasion de se mesurer aux autres, de rencontrer ses pairs sur des activités autres que scolaires ou de jeux virtuels. Bouger permet non seulement d’avoir un effet positif au niveau physique mais également au niveau psychique.

Lors d’une problématique de santé en lien avec le système locomoteur ou musculo-squelettique, il est fréquent qu’une limitation et/ou une douleur soit présente. Ceci entraîne plus ou moins rapidement une diminution voire même un arrêt de l’activité physique. Il est alors essentiel qu’une discussion et une explication du pourquoi il est essentiel de maintenir son corps en mouvement intervienne.

Il est impératif, pour chaque être humain, de maintenir sa fonction articulaire et de lutter activement contre la perte de la masse musculaire. Ceci est encore plus juste quand on vit avec une problématique de santé rhumatologique, et ce, que l’on soit jeune ou non.

Lors de maladies chroniques rhumatologiques, il est conseillé d’avoir une activité physique régulière. Toute activité menée sera bénéfique, dans la mesure où celle-ci sera menée en respectant les limitations et les douleurs. Le sport est également conseillé, chaque situation est unique et doit être discutée avec le personnel médical qui suit l’enfant. Il est essentiel que le jeune puisse poursuivre son sport, même si celui-ci est considéré comme étant un peu plus à risque. La notion de plaisir doit pouvoir être maintenue, raison pour laquelle il est nécessaire de pouvoir aider le jeune à poursuivre ce sport dans les meilleures conditions possibles.

Dans le cas où un arrêt momentané est souhaité par les médecins spécialistes, il est alors essentiel de travailler avec le jeune sur le maintien de sa masse musculaire afin qu’il puisse reprendre son sport, son activité physique habituelle, sans trop de difficultés.

Nous pouvons, en tout temps, faire travailler le jeune avec un spécialiste du mouvement, le physiothérapeute. Que celui-ci soit spécialisé dans le domaine du sport ou de la rhumatologie, il doit tout d’abord avoir l’habitude de travailler avec des enfants, des adolescents. Au sein de notre consultation, nous avons un réseau de spécialistes en physiothérapie avec qui nous travaillons plus spécifiquement. Le jeune pourra ainsi non seulement pratiquer des exercices ciblés avec le thérapeute mais également les répéter ensuite à domicile. Ce travail permettra de conserver les fonctions articulaires du jeune.