Historique

fondation en 1949

La Ligue genevoise contre le rhumatisme (LGR) est une association à but non lucratif fondée en 1949.
Elle est indépendante et membre de la Ligue Suisse contre le Rhumatisme dont le siège est à Zurich.

En 1949, le Professeur Walthard et M. Eric Martin fondent la Ligue.
Le rhumatisme émerge alors de l’empirisme, du verbalisme et de la confusion. On cherche à prendre conscience des limites de cette affection protéiforme et mystérieuse et à faire le bilan des pauvres moyens thérapeutiques à disposition. La prescription désabusée du praticien des années quarante est en effet souvent : « aspirine, flanelle, patience ».
Le but de la Ligue est alors avant tout d’informer et de venir en aide aux patients.
Mais aussi d'instruire et de former les médecins qui s’initient à cette spécialisation nouvelle. Pour eux, la Ligue va organiser des colloques, des journées de travail, et développer au sein de la Policlinique de Médecine un Centre de Rhumatologie. Il faut informer les praticiens du pays de l’importance des maladies rhumatismales. On organisera alors, pour eux, une Journée du Rhumatisme.
A la Policlinique Universitaire de Médecine, grâce à l’impulsion du Dr. Fallet, futur professeur de médecine physique et de réadaptation, des travaux spécifiques voient le jour. Les futurs rhumatologues se forment à la policlinique. Ainsi, se constitue à Genève, en grande partie grâce à la Ligue Genevoise contre le Rhumatisme, un Centre de Rhumatologie. Durant ses vingt premières années de vie, la Ligue aura enregistré passablement de progrès dans le domaine de la rhumatologie et en aura fait profiter des centaines de malades.

En 1969. la Ligue s’installe à la rue Lamartine.
En 1970, une infirmière commence à exercer au sein de l’association.

les années 90

Dans les années 1990, la Ligue assiste à la naissance de l’Ecole du dos de la Ligue Suisse contre le Rhumatisme ; 5% de la population consulte alors pour des lombalgies.
La Ligue commence alors à travailler selon trois axes : aide, information et prévention. L’équipe infirmière s’est agrandie, elles sont maintenant deux. En 1994, la Ligue rentrera en matière pour soutenir une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde pour la création d’un groupe d’entraide. C’est ainsi qu’un partenariat entre patient et soignant verra le jour.
En 1996, un rapprochement de plusieurs Ligues de santé se fait. Il regroupe la Ligue Pulmonaire Genevoise, la Ligue Genevoise contre le Cancer, l’Institut de Médecine Sociale et Préventive et, bien sûr la Ligue Genevoise contre le Rhumatisme. Cela répond alors aux vœux du Conseiller d’Etat M. G. Segond.
L’ensemble de ces Ligues formera alors une entité appelée Médiane.

de 2001 à aujourd'hui

En 2001, la Ligue met en place un calendrier des diverses activités proposées aux personnes vivant avec un rhumatisme. Chaque personne peut ainsi agender les cours durant l’année. Les actions que la Ligue mène auprès de la population ont été poursuivies à travers des stands d’information, conférences scientifiques, cours auprès des professionnels de la santé. En 2002 la Ligue innove en organisant une journée de sensibilisation pour le tout public sur des marchés. Le travail avec les médecins rhumatologues de ville s’est renforcé.
La situation financière devenant de plus en plus difficile, notamment à cause de la diminution des subventions fédérales, la Ligue ne peut plus assumer les coûts de fonctionnement liés aux locaux de la Médiane. Le 2 août 2004, la Ligue déménage et s’installe seule aux Eaux-Vives,  dans des locaux moins onéreux et plus appropriés à ses activités.
Ce déménagement va permettre de réduire considérablement les charges liées aux infrastructures, et d’attribuer une plus grande part du budget directement aux personnes intéressées (malades, actions de prévention).
Cette année 2004 est aussi l’année de nouveaux concepts : la naissance d’une colonie de vacances pour des enfants atteints de rhumatisme, première en Suisse, mais également l’organisation d’une grande soirée sur le thème du sport et de l’enfant. 2004 représente également les dix ans du groupe des polyarthritiques du canton de Genève, dix ans de partenariat avec des personnes vivant avec cette maladie.
En 2005, les nouveaux locaux sont inaugurés. Le désir de l'association est de dépoussiérer l’image de la maladie, de faire comprendre qu’une personne sur trois, dans notre pays, est touchée par le rhumatisme et que cette affection n’est pas une fatalité. Une nouvelle plaquette d'information est réalisée avec une graphiste, présentant la Ligue de manière plus actuelle, grâce notamment à l’utilisation de couleurs plus lumineuses ainsi qu’à la mise en mouvement de l’homme du logo.
En octobre 2005, la Ligue Genevoise contre le Rhumatisme commence aussi un partenariat avec les HUG en créant un poste d’infirmière de liaison intra et extra hospitalier pour les enfants suivis dans le cadre de la consultation de rhumatologie pédiatrique, au sein de l’Hôpital des Enfants de Genève.
En 2006, l'association décide de monter un événement à Genève, de créer une journée ou tout un chacun pourrait venir marcher, prendre plaisir à bouger tout en découvrant des stands sur un thème spécifique. Découvrir que la marche et l’activité physique peuvent être faites sans notions de compétition, mais bien plus avec une notion de plaisir, tels sont les buts de cette marche découverte.

Depuis 1949, notre association n’a eu de cesse d’innover et il est bien entendu que l’énergie que nous déployons vous fera découvrir, pour les années à venir, de nombreux projets …